La Réunion: le gourou d'une secte s'évade

Publié le par MK2S TheBigmack

Alors qu'il purgeait une peine de 15 ans pour viols et agressions sexuelles sur enfants, Juliano Verbard, s'est évadé, ce lundi, avec deux autres déténus. Ils sont activement recherchés.

Le chef d'une secte, Juliano Verbard, condamné en février 2008 à 15 ans de réclusion pour viols et agressions sexuelles sur enfants, s'est évadé ce lundi par hélicoptère avec deux adeptes de la prison de Saint-Denis, a-t-on appris auprès de la Préfecture de la Réunion

"Tous les plans de recherches ont été déclenchés pour les retrouver", a déclaré le directeur de cabinet du préfet Jean-François Moniotte.

Vers 10H30 (08H30 à Paris), trois hommes, qui avaient réservé un hélicoptère pour une balade touristique, ont braqué avec plusieurs armes le pilote et son assistant, à l'aéroport de Gillot à Saint-Denis et les ont contraints à se poser dans la cour de la prison de Domenjod, située à quelques centaines de mètres à vol d'oiseau, selon la préfecture.

"L'un d'eux m'a mis une arme sur la tempe tandis qu'un autre menaçait de mettre le feu à une bouteille d'essence qu'il tenait à la main avec un briquet", a confié le pilote de l'hélicoptère sur la chaîne privée Antenne Réunion.

Une fois l'hélicoptère sur place, trois détenus ont embarqué à bord: le chef de la secte "Coeur douloureux et immaculé de Marie", Juliano Verbard, 27 ans, et deux de ses adeptes: Fabrice Michel et son père Alexin Jismy Michel, selon la préfecture. Tous étaient en prison pour l'enlèvement et la séquestration du jeune Alexandre, 12 ans, dont ils souhaitaient faire le nouvel "élu" de la secte. L'enfant avait été libéré sain et sauf.

Déjà condamné pour agression sexuelle

Juliano Verbard purgeait aussi une peine de 15 ans de réclusion criminelle pour agression sexuelle sur deux enfants de 9 et 13 ans dont les parents étaient membres de la secte.

Dans l'hélicoptère, les trois évadés et leurs complices ont demandé au pilote de les déposer à proximité de la prison où les attendait une camionnette. Celle-ci est activement recherchée par les forces de l'ordre.

La prison, d'une capacité de 600 places pour un coût de construction de 90 millions d'euros, avait été inaugurée en décembre 2008. Sa cour n'était pas protégée par des filins anti-hélicoptère.

Juliano Verbard avait crée sa secte en 2002 après avoir convaincu des centaines de fidèles que la vierge lui apparaissait chaque mois. Les disciples devaient payer 20 euros pour assister au rituel de l'apparition. Le gourou leur faisait également croire que la vierge l'appelait "Petit lys d'amour", surnom qu'il a conservé.

La secte a été dissoute par le ministre de l'Intérieur après l'enlèvement du jeune Alexandre

 

Retrouvez tout l'article sur l'espress


Publié dans News du web

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article