San Antonio s'est fait sortir des playoffs par Dallas

Publié le par MK2S TheBigmack

San Antonio s'est fait sortir des playoffs par Dallas après sa quatrième défaite (106-93). Les Spurs quittent les playoffs au premier tour pour la première fois depuis 2000. Boston a repris l'avantage (3-2) face à Chicago (104-106). Orlando aussi contre les Sixers. Et Portland est revenu.

. CONFERENCE OUEST


3. SAN ANTONIO - 6.DALLAS : 93-106
Dallas remporte la série 4-1.

T. Parker (SA) : 26 points, 4 rebonds, 12 passes
T. Duncan (SA) : 30 pts, 8 rbds, 1 pd
M. Finley (SA) : 9 pts, 4 rbds, 3 pds
D. Nowitzki (Dal) : 31 pts, 9 rbds, 3 pds
J. Howard (Dal) : 17 pts, 8 rbds, 1 pd
J. Terry (Dal) : 19 pts, 2 rbds; 4 pds

Quelle claque ! San Antonio est déjà en vacances. Certains supporters de l'équipe de France y trouveront du positif : Tony Parker va se reposer un peu plus avant d'entamer la compagne de qualification à l'Euro 2009 avec les Bleus. Mais TP va d'abord devoir digérer. Et ce n'est pas gagné d'avance. Car pour la première fois depuis 2000, son équipe n'a pas réussi à dépasser le premier tour des playoffs. Malgré les efforts du meneur tricolore (26 pts, 12 pds) et d'un Tim Duncan retrouvé (30 pts, 8 rbds) dans ce cinquième match, les Spurs ont en plus connu l'humiliation de lâcher le morceau sur leur parquet.

Si Tim Duncan et Tony Parker ont été bien seuls, Dallas a surtout parfaitement su profiter des failles des hommes de Gregg Popovich (3 sur 16 à trois points soit 18%) en l'absence de Manu Ginobili. "Les Mavs ont battu les Spurs. Ils sont la meilleure équipe, c'est tout" , a juste lâché l'entraîneur des Spurs, qui a vu son équipe céder au premier quart-temps (20-31) puis au retour des vestiaires (19-30). Avec 31 points à 9 sur 17 aux tirs et 9 rebonds, Dirk Nowitzki a encore été le grand artisan de la victoire de siens. Il a bien été épaulé par Jason Terry et Josh Howard. Un trio qui passe le premier tour des playoffs pour la première fois depuis son échec en finale en 2006. Et attend sereinement le vainqueur de la série entre Denver et les Hornets.

4. PORTLAND - 5. HOUSTON : 88-77
Houston mène la série 3-2

B. Roy (Por) : 25 pts, 4 rbds, 3 pds
L. Aldridge (Por) : 25 pts, 7 rbds, 2 pds
S. Blake (Por) : 15 pts, 7 rbds, 3 pds
N. Batum (Por) : 0 pt, 0 rbd, 0 pd
Y. Ming (Hou) : 15 pts, 12 rbds
L. Scola (Hou) : 21 pts, 6 rbds, 2 pds
R. Artest (Hou) : 10 pts, 4 rbds, 5 pds

Portland n'est pas mort ! Obligés de s'imposer pour ne pas prendre la porte, les Blazers ont répondu présent devant leur public dans le sillage de leur formidable duo Brandon Roy-LaMarcus Aldridge. Deux joueurs qui avaient pourtant raté le dernier entraînement en raison de symptômes de grippe pour le premier et des douleurs à l'épaule pour le second. Visiblement, ça ne les a pas gênés outre mesure. Les coéquipiers de Yao Ming ne diront pas le contraire. En position idéale à 8 minutes de la fin de la rencontre (64-68), les Texans ont craqué devant les assauts des jeunes loups de l'Oregon. Les Rockets, qui n'ont pas dépassé le premier tour des playoffs depuis 1997, vont devoir arracher leur qualification dès jeudi sur leur parquet pour s'éviter un match bouillant au Rose Garden.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

. CONFERENCE EST

2. BOSTON - 7. CHICAGO : 106-104 a.p.
Boston mène la série 3-2

R. Rondo (Bos) : 28 pts, 8 rbds, 11 pds
P. Pierce (Bos) : 26 pts, 7 rbds, 1 pd
K. Perkins (Bos) : 16 pts, 19 rbds, 2 pds, 7 contres
B. Gordon (Bos) : 26 pts, 3 rbds, 6 pds
J. Noah (Bos) : 11 pts, 17 rbds, 1 pd
D. Rose (Bos) : 14 pts, 8 rbds, 6 pds

La série entre Chicago et Boston est toujours aussi disputée. Mardi soir, le champion sortant a pris l'avantage en remportant le match 5 dans sa salle et mène désormais 3-2 face aux Bulls. Mais, encore une fois, cela s'est joué à peu de choses puisque les Celtics ont dû attendre la prolongation pour faire la différence. Et sans Paul Pierce, auteur du panier de l'égalisation, les hommes de Doc Rivers seraient dans une situation bien inconfortable avant le match 6 prévu jeudi soir dans l'Illinois. Le MVP de la dernière finale ne s'est pas arrêté là, puisqu'il a ensuite offert la victoire à son équipe en inscrivant trois paniers consécutifs dans les deux dernières minutes de la rencontre.

Joakim Noah, auteur d'un match solide avec 11 points et 17 rebonds, restait encore impressionné par la prestation de Pierce après la rencontre. "Il est incroyable. Ce type rentre shoot impossible sur shoot impossible", reconnaissait le pivot français des Bulls. "Nous avons eu nos chances, c'est pourquoi la défaite est difficile à encaisser. Mais je reste persuadé que nous pouvons remporter cette série", a-t-il ajouté. La franchise de l'Illinois n'aura pas le droit à l'erreur dans sa salle. Pour cela, il lui faudra maîtriser Paul Pierce dans le money-time. Et espérer une baisse de régime de Rajon Rondo. Si Pierce a fait la différence, le meneur des Celtics a encore été brillant, frôlant son troisième triple double de la série avec 28 points, 8 rebonds et 11 passes.

3. ORLANDO - 6. PHILADELPHIE : 91-78
Orlando mène la série 3-2

D. Howard (Orl) : 24 pts, 24 rbds, 1 pd
R. Lewis (Orl) : 24 pts, 4 rbds, 2 pds
R. Alston (Orl) : 14 pts, 1 rbd, 4 pds
M. Pietrus (Orl) : 4 pts, 6 rbds
A. Iguodala (Phi) : 26 pts, 5 rbds, 4 pds
A. Miller (Phi) : 17 pts, 3 rbds, 6 pds
W. Green (Phi) : 16 pts, 2 rbds

Après une entame difficile, Orlando a finalement pris l'avantage sur Philadelphie et mène désormais 3-2 dans sa série face aux Sixers. Après avoir remporté le match 4 en Pennsylvanie (81-84), le Magic a confirmé en s'imposant logiquement dans sa salle (91-78). Un succès acquis grâce à Dwight Howard. Le pivot surpuissant de la franchise floridienne a signé une prestation terrifiante avec 24 points et 24 rebonds, son nouveau record en playoff. Elu meilleur défenseur de la NBA, "Superman" en a fait voir de toutes les couleurs au pivot des Sixers, Samuel Dalembert, victime notamment d'un coup d'épaule sévère de Howard dans le premier quart-temps. "C'était assez physique", concédait le joueur du Magic à l'issue de la rencontre. "C'était comme ça durant toute la série" , a-t-il ajouté. Philadelphie devra maintenant égaliser la série lors du match 6, qui se disputera jeudi dans sa salle.

Publié dans Sport

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article