Le Barça : champion d'espagne

Publié le par MK2S TheBigmack

Une semaine après avoir soufflé au Barça la joie de fêter le titre de champion devant son public en le contraignant au partage des points (3-3), Villarreal s'est fait pardonner dans les coeurs catalans, en dominant le Real Madrid, samedi, lors de la 36e levée de Liga (3-2). Un 3e revers consécutif du dauphin merengue synonyme de consécration pour le FC Barcelone. Trois jours après avoir conquis la Coupe du Roi et à dix jours de la finale de la Ligue des Champions.

Les supporteurs catalans n'ont pas tardé à fêter le titre du Barça. (Reuters)
La semaine passée, le Camp Nou s'était vu priver de fiesta par Llorente, auteur dans les arrêts de jeu du troisième but égalisateur d'un Villarreal pour le moins tenace. Ironie du sort, c'est cette hargne des joueurs du sous-marin jaune qui, huit jours plus tard, permet aux Blaugranas de décrocher le 19e titre de leur histoire, le premier depuis 2006. Vainqueurs 3-2 ce samedi soir d'un Real Madrid aux abois depuis la gifle encaissée à Bernabeu (2-6) lors de la 34e levée, les coéquipiers de Pirès - l'un des réalisateurs de la soirée - ont ainsi épargné aux Catalans la nécessité de s'imposer à Majorque dimanche, pour mettre un terme au court règne des Merengues.

Sans ce coup de pouce de Villarreal, nul doute néanmoins que le Barça aurait su coiffer seul la couronne de champion. Fraîchement lauréat de la Coupe du Roi aux dépens d'un Athletic Bilbao qui n'a pas fait illusion plus d'une période (4-1) et toujours en lice pour réaliser le triplé de tous les fantasmes - les hommes de Pep Guardiola étant attendus à Rome le 27 mai prochain pour jouer la finale de la Ligue des Champions face au patron de la Premier League, Manchester United - le FC Barcelone a éclaboussé le continent de toute sa classe toute la saison durant. 

Le premier doublé depuis 1998

Bien servi par une triplette offensive aussi spectaculaire qu'efficace, les Messi, Eto'o et Henry ayant grandement contribué à la réalisation des 103 buts inscrits par le club cette saison en Liga (le record en la matière est détenu par le Real 1989-1990 et se trouve perché à 107 buts), le Barça mouture 2008-2009 n'est autre qu'une formidable machine à gagner. Une équipe qui pourrait bien marquer durablement l'histoire de la Liga. Alors qu'il lui reste trois journées à jouer, la formation catalane a d'ores et déjà battu le record d'unités récoltées en une saison dans un championnat à 20 têtes: 86 points, soit un de plus que le Real de l'an dernier.

Une performance telle que les 92 points du Real Madrid 1996-1997, alors amassés en 42 actes, paraissent également à sa portée d'ici à la fin de l'exercice. Autre record en perspective, celui du nombre de succès à l'extérieur. Aujourd'hui ex æquo avec l'Atletico Madrid 1995-1996 du haut de ses 13 forfaits commis loin de ses bases, le Barça a encore deux déplacements devant lui, à Majorque et à La Corogne, pour effacer les Matelassiers des tablettes. Autant de raisons de fêter dignement cette saison d'exception - la première d'un Pep Guardiola convaincant dans la peau du fin stratège - la semaine prochaine, au Camp Nou, devant Osasuna. Onze ans après son dernier doublé Coupe-Championnat, le FC Barcelone sera alors à la veille de son rendez-vous mancunien, pour un passage à la postérité mérité...

Publié dans Sport

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article