Jay-Z va peut-être rejoindre le label de Beyonce

Publié le par MK2S TheBigmack

Roc Nation, Jay-Z, Def Jam, Epic Records

L'accord est « conclu à 95% », confie une source de chez Epic Records au sujet du changement de label de Jay-Z. Le rappeur/producteur a en effet déclaré récemment qu'il a quitté Def Jam Records afin de pouvoir rejoindre cette filiale de Sony, géant sur lequel est également prise en charge sa femme Beyoncé Knowles.

Ce contrat permettra ainsi à toutes les productions futures de Roc Nation (le label de Jay-Z) d'être distribuées via Epic Records. Dans cette optique de production d'album, une source de chez Universal Music a par ailleurs affirmé que Jay-Z ne veut vraisemblablement pas sortir « Blueprint 3 », son dernier album contractuel avec Def Jam, via ce dernier : « Il ne voulait définitivement pas sortir son album via Def Jam. Et vu ses rapports étroits avec (le producteur de chez Sony) Rick Rubin, il devient évident qu'il a fait son choix ». Les signes avant-coureurs de cet accord avaient été constatés depuis quelques semaines avec Howard Stringer (le DG de Sony Corp) et Jay Brown (co-gérant de Roc Nation) qui ont été aperçus côte à côte lors de divers meetings ou encore la présidente d'Epic Records (Amanda Ghost) qui se trouve ‘gérée' par Roc Nation et Brown.

Avec cette clause de contrat non respectée (l'annulation de la sortie de « Blueprint 3 » via Def Jam), les rumeurs avancent que Jay-Z aurait versé cinq millions de $ au label de L.A. Reid. Ce qui soulèverait évidemment bien des questions : au vu de ce chiffre, que représente alors vraiment cet album pour Roc Nation, ce label qui – à bien y réfléchir – n'appartient pas qu'à Jay-Z, car il y a également les Jay Brown, Tata et autres John Menielly (Business Manager de Jay-Z) ? Comment l'opus sera-t-il commercialisé et distribué ? Roc Nation aura-t-il recours à une chaîne de distribution traditionnelle ou bien vendra directement l'album au détail ?… La star avait déclaré il y a peu que son départ de Def Jam est une réalité : « Je peux dire honnêtement que travailler avec Doug Morris et L.A. Reid a été une expérience unique et enrichissante, et je les respecte immensément. »

Jigga poursuit : « J'ai fait partie de la famille pendant presque toute ma carrière entière. Doug et moi avions discuté directement et avions eu la plus unique des ‘négociations' qui n'ait jamais été. Doug a remporté le tirage au sort, mais au final, nous avons gagné tous les deux. Je le remercie pour m'avoir permis d'être un artiste complètement indépendant. Ce n'est pas tous les artistes qui peuvent dire qu'ils ont gagné ou que l'opportunité de gagner toute leur musique leur a été offerte. »

Publié dans Actualité des stars

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article