Busta Rhymes explique son départ d'aftermath

Publié le par MK2S TheBigmack

Busta Rhymes quitte son label Aftermath/Interscope en septembre 2008, après une embrouille avec son producteur Jimmy Iovine. Il rejoint alors Motown, filiale d'Universal Music Group. Le rappeur explique ces changements.

Busta explique les raisons de son départ inopiné, malgré son enthousiasme des premiers jours. « Je veux simplement donner aux gens mes meilleurs morceaux. Alors quand j'ai fait l'album ‘Back On My BS', c'était l'album que j'avais décidé d'enregistrer comme le fruit d'une nouvelle émotion, d'une nouvelle collaboration, d'un nouvel enthousiasme, d'un nouveau support… Lorsque cette situation n'allait pas comme je le voulais, ça a mal commencé, j'ai dit ‘Tu sais quoi, peut-être que cet album n'est pas celui avec lequel je débarquerai maintenant'… Je m'en sortais bien avant que je n'arrive chez Aftermath et Interscope, ce n'est pas pour sous-entendre qu'il y avait quelque chose qui clochait dans ma relation avec Dr Dre ou Jimmy. Mon problème était que certaines choses, que je savais grâce à mon expérience qui pouvaient être facilitées, ne l'ont pas été... J'ai vendu plusieurs albums de platine et j'ai eu une grande carrière avant mon arrivée là-bas. Je voulais juste reprendre le volant pour contrôler ma destinée. »

Busta, malgré son différent avec Jimmy Iovine, est resté en bons termes avec Dr Dre, qui n'est autre que le fondateur du label Aftermath. « Dr Dre et moi, nous nous entendons toujours bien. Alors même si je ne bosse plus avec Aftermath ou Interscope, je suis encore avec Aftermath. Dr Dre et moi sommes restés potes… Big up à Interscope pour m'avoir filé les morceaux et les tuyaux. »

Quelque temps auparavant, Busta avait déclaré que « Back On My BS » serait un retour à l'ancien Hip Hop. « Je suis content, vraiment content, à propos de plusieurs choses. Je suis dans une situation exceptionnelle. Nouveau label, nouvel argent, nouvelle émotion, nouveau son, nouvel album, tout est tout simplement nouveau. C'est un peu comme une renaissance ou quelque chose comme ça… L'album sonne comme le Hip Hop consistant qui a disparu du rap game depuis un petit moment… Ce son traditionnel, des lignes de basses solides, des enregistrements qui sont vraiment mélodieux parce que ce sont des morceaux incroyablement bien structurés, des chansons à texte. C'est le bon mélange qu'un vrai album hip-hop est censé avoir. »

Sorti finalement le 18 mai dernier sous le label Motown, « B.O.M.B. » a traversé bien des péripéties. Initialement prévue l'année dernière, sa sortie a été reportée plusieurs fois suite au clash entre le rappeur et son ancien label Aftermath/Interscope.

Publié dans Actualité des stars

Commenter cet article